Location saisonnière : deuxième essai

En décembre dernier, j’avais déjà tenté l’expérience de la location saisonnière avec un 25 m2, mais je n’étais pas tout à fait convaincu. 😐

Ma femme de ménage m’avait lâché au dernier moment, ce qui était légèrement ennuyeux, vu que je de suis pas un fan du plumeaux et de l’aspirateur 😀  🙁  😀

Même si je faisais plus de gain qu’avec un meublé étudiant – le bénéfice rapporté par rapport aux petits tracas engendrés ne me paraissait pas suffisant. Pour moi qui suis un GRAND PARESSEUX, même répondre aux demande AirBNB m’a vite fatigué. 🙂

Je m’étais donc dit :

Location saisonnière OK, mais appartement plus grand, 100% délégué et proche du centre ville !

J’explique les raisons de ma réflexion dans un article vidéo : https://www.campus-invest.fr/location-saisonniere-le-bilan/


Pour mon deuxième essai, j’ai décidé de prendre un grand studio de 34 m2 proche du centre historique de Strasbourg (la petite France).

L’appartement est idéalement situé tout proche d’un arrêt de tram et de jardins de ville. Il y a un grand balcon qui offre une vue dégagée sur les jardins. Bref, un lieu idéal pour des touristes qui souhaitent découvrir Strasbourg.

Eric à la Petite France à Strasbourg

La première étape a été de repeindre les murs de l’entrée et du séjour. Pour cela, j’ai fait appel à mon peintre habituel pour la qualité du travail et pour gagner du temps. 🙂

Ensuite, j’ai pris quelques jours pour meubler l’appartement. Dans le séjour, j’ai mis : un lit double, un canapé-lit, une table, 4 chaises, un meuble étagère de rangement, une commode, un petit meuble télé, la télé et un peu de décoration (tableaux, fleur, etc…).

Appartement location saisonnière

Dans la cuisine, j’ai rajouté un meuble de rangement, un four micro-onde, un lave-linge, et tout plein d’ustensiles. Quelques ustensiles, des serviettes et du rangement également pour la salle de bain. Et pour terminer, plusieurs jeux de draps.

Dernier petit détail : l’ajout d’une box internet (offre spéciale du moment pour 4,99 € tout compris 🙂 ) et l’abonnement pour l’électricité à mon nom.

Cela m’a pris quand même pas mal de temps. Entre monter les meubles, faire les achats et tout cela en plusieurs fois –  j’ai mis quelques semaines à tout finir. Je me rend compte que sur ce point, je n’ai pas été super efficace. La prochaine fois, je sous-traiterai le montage des meubles. IKEA propose d’ailleurs ce service. Et j’achèterai peut-être plus de meubles d’occasion si je m’y prend assez tôt.

Sur la photo ci-dessous, c’est la vue du balcon sur la verdure et les jardins ouvriés à 2 pas du centre historique 🙂

Vue du balcon appartement location saisonnière

Comme je le disais en début d’article, mon objectif pour cette location saisonnière était de déléguer à 100% tout le travail : réservations, états des lieux, remises de clefs, support client et ménage.

Pour cela, j’ai d’abord contacté une dame qui est propriétaire d’un meublé en saisonnier et qui s’occupe aussi de ce type de location pour d’autre personne. Le problème, c’est qu’elle travaille seule et qu’elle me parlait déjà de prendre des vacances cet été. En plus, pour une délégation à 100%, elle me demande 40% du montant des loyers !!! Vraiment trop élevé ! A ce tarif, ça ne vaut pas le coup !

En discutant avec un ami de ma sœur qui est propriétaire de quelques saisonniers, j’ai appris qu’il existe une agence à Strasbourg qui propose de prendre à 100% la gestion des appartements en saisonniers sur Strasbourg centre.

C’est une agence immobilière classique qui a créé une équipe spécialisée dans le saisonnier. L’équipe est constituée de 3 jeunes femmes qui gèrent quotidiennement plusieurs dizaines de locations saisonnières.

Premier avantage : si l’une d’entre-elle part en vacances ou tombe malade, il y a toujours quelqu’un d’autre pour assurer le service.

Deuxième avantage : le tarif est plus raisonnable – entre 25% et 30% des loyers en fonction du niveau de prestation. Je sais, ça reste cher – mais à ce niveau ça vaut encore le coup financièrement de faire du saisonnier (si je compare à du meublé classique).

J’ai donc signé un mandat avec cette agence au mois d’août et les premiers locataires sont arrivés 2 jours après 🙂 Cela démarre donc plutôt bien et je pense faire un premier bilan fin décembre, après le marché de Noël, sur les résultats obtenus. Au début de chaque mois, l’agence fait le bilan des locations du mois précédent et me verse ma part. Je reçois une fiche détaillée avec la liste des locataires du mois précédent.

Depuis que les premiers locataires sont arrivés, je n’ai plus eu à m’occuper de cet appartement – ce qui était le but recherché. A la fin de l’année, je ferais le bilan financier pour déterminer le cash-flow moyen obtenu. 🙂

La seule chose qui était une peu difficile pour moi au début est de déléguer totalement et de faire confiance à l’agence. C’est vrai que dans mes locations meublées classiques, j’ai pour habitude de choisir mes locataires et j’aime bien savoir qui est dans mes appartements. Cette fois-ci, ce n’est pas moi qui choisi mes locataires, alors au début j’avais un peu peur ! L’agence m’a rassuré en me demandant quel type de profil j’accepte dans mon appartement – de plus, l’agence filtre certaines demandes pour ne retenir que celles qui correspondent.

Ce qui m’a aussi rassuré, c’est que cette agence a déjà une bonne expérience dans ce type de location (60 biens gérés à ce jours). De plus, elle est à l’aise avec les différentes plate-forme de location saisonnière et elle possède aussi son propre site pour louer.

Une autorisation à demander à la mairie…

Dans les grandes villes en France, il faut l’autorisation pour faire de la location saisonnière. C’est le cas de la ville de STRASBOURG.

Il faut remplir quelques papiers et fournir quelques documents au service de l’habitat de la ville. Au bout de 3 ou 4 semaines, vous recevez votre autorisation. C’est plutôt facile d’avoir l’autorisation à STRASBOURG.

A SAVOIR : Depuis juin 2016, il n’est plus possible que d’avoir 2 appartements en location saisonnière à STRASBOURG. En plus, l’autorisation de louer en saisonnier est maintenant limitée à 9 ans à STRASBOURG. C’est une tendance générale dans les villes de limiter le saisonnier (le pire étant à PARIS ou c’est pratiquement interdit, je crois…).

Autorisation location saisonnière

En tout cas, ce qui est bien avec la location saisonnière, c’est que l’on peut faire des essais et optimiser les choses au fur et à mesure. Suite dans un prochain article 🙂

Laissez-moi votre COMMENTAIRE (un peu plus bas sur la page) pour me dire si vous faites ou comptez faire de la location saisonnière. Que pensez vous de déléguer la gestion à 100% ? Avez-vous des astuces pour déléguer ? A vos claviers ! 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

10 commentaires

  1. Manu 6 septembre 2016
    • Eric 6 septembre 2016
    • Lilou 12 septembre 2016
  2. Charles 5 septembre 2016
    • Eric 5 septembre 2016
    • Eric 5 septembre 2016
  3. guilhem 5 septembre 2016
    • Eric 5 septembre 2016
  4. Thomas 4 septembre 2016
  5. Benoit Marzanasco 4 septembre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez enfin passer à l'action ? Je vous offre le guide pratique pour réussirOUI, JE VEUX MON GUIDE !