Les 3 meilleures stratégies pour l’immobilier locatif

Quelles sont les meilleures stratégies pour bien investir dans l’immobilier ? Pourquoi choisir une stratégie plutôt qu’une autre ? Les réponses à ces 2 questions sont fondamentales lorsqu’on décide d’investir dans l’immobilier.

Il existe des centaines de façon de faire de l’immobilier et des dizaines de stratégies pour investir.

Aujourd’hui, je vais parler de 3 stratégies :

  1. La colocation
  2. La division de lots
  3. Le meublé étudiant

Pour évaluer une stratégie d’investissement immobilier, j’aime bien prendre en compte les 3 critères de base suivants :

1) La maîtrise du risque

Le niveau de risque d’une stratégie s’évalue en fonction de plusieurs paramètres :

  • probabilité de vacances locatives,
  • stabilité sur le long terme,
  • facilité/difficulté à la revente,
  • risque financier / montant de l’investissement ou de l’endettement.

2) La tranquillité

Certaines stratégies demandent très peu ou pas d’interventions de la part de l’investisseur. D’autres au contraire sont plus gourmandes en ressources et sont moins “tranquilles”.

Pour évaluer la tranquillité, on pourra prendre en compte plusieurs paramètres :

  • la charge de travail nécessaire,
  • le type de revenu : passif ou semi-passif,
  • la sécurité ou non de loyers,
  • la fréquence des rénovations et réparations.

3) La rentabilité

Quel est le niveau de rentabilité souhaité ? Peut-on se contenter d’une rentabilité brute à 8% ? Ou vise-t-on plutôt une rentabilité à 2 chiffres ? Ou même supérieure à 20% ?

Quel est le montant de cash-flow que l’on vise ? Souhaite-t-on atteindre l’équilibre financier (opération blanche) ? Souhaite-t-on générer du bénéfice net tous les mois ?

Je constate souvent que un ou deux de ces critères sont sacrifiées au détriment du troisième. Par exemple voici quelques stratégies dans lesquelles un ou plusieurs de ces 3 critères sont négligés :

  • Dans les programmes neufs et clefs en main : on cherche la tranquillité, mais la rentabilité est souvent médiocre et le risque pas maîtrisé,
  • Dans la location saisonnière : on cherche parfois la rentabilité au détriment de la tranquillité,
  • Dans les programme de défiscalisation : on cherche plutôt la tranquillité, mais pas la rentabilité.
  • Investir dans les zones rurales est souvent très rentables, mais il est ensuite difficile de revendre et la mise en location demande plus d’effort.

Personnellement, je trouve que les meilleures stratégies sont celles qui optimisent les 3 critères : rentabilité, tranquillité et maîtrise du risque.

Voici donc trois stratégies que je trouve intéressantes :

1) La colocation

En achetant un grand appartement à petit prix et en le louant en collocation on peut augmenter le rendement. Certaines villes sont plus adaptées à cette stratégie.

Les spécialistes français de la collocation sont Florent Fouque et Audrey Perrin. Vous trouverez les liens vers leurs sites ci-dessous :

— Florent Fouque : le coloctionneur —

Analyse du marché immobilier


— Audrey Perrin : Les Revenus Autrement —

revenus_autrement

Inscrivez-vous à ma prochaine conférence
“Financièrement libre avec la colocation”

Participez à la prochaine conférence qui aura lieu le 11 Octobre 2016 à 20h

S’inscrire maintenant !


2) La division de lots

Jean Baudin, le spécialiste français de la division, a créé une méthode bien huilée pour tirer le meilleur de cette stratégie. Sa méthode permet d’atteindre d’excellents rendements tout en optimisant les choses pour être tranquille.

Je vous invite à vous inscrire la conférence en ligne que nous allons faire ensemble prochainement :

— Jean Baudin : Le Diviseur —

Participez à la prochaine conférence qui aura lieu le 9 Novembre 2016 à 20h

S’inscrire maintenant !


3) Le meublé étudiant

C’est la stratégie que j’affectionne particulièrement. Elle demande moins de travail de préparation que la collocation et la division de lots et permet de belles rentabilités également.

Je vous invite à découvrir mon point de vue sur le meublé étudiant dans l’article suivant : https://www.campus-invest.fr/pourquoi-jaime-le-meuble-etudiant/

A mon sens, c’est la stratégie qui demande le moins d’efforts pour de très bon résultats (rentabilités à 2 chiffres). Ici les 3 critères : rentabilité, tranquillité et maitrise du risque sont pleinement atteints.

Prochainement, je vous dévoilerai comment je fais pour optimiser ces 3 paramètres. Restez connecté pour connaître ma méthode ! Et inscrivez-vous à la newsletter si vous ne l’avez pas encore fait.


Et vous ? Quelles meilleures stratégies préférez-vous et pourquoi ? Laissez vos commentaires ci-dessous !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

6 commentaires

  1. DAKOUO 28 novembre 2016
  2. Pascal 26 septembre 2016
    • Eric 27 septembre 2016
  3. Sebastien 12 avril 2016
    • Eric 14 avril 2016
    • Eric 14 avril 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez enfin passer à l'action ? Je vous offre le guide pratique pour réussirOUI, JE VEUX MON GUIDE !